Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 05 novembre 2008

CHANGE [2] - Le tyran doit mourrir et le mur doit tomber !

 

CHANGE 2.png

Barack Obama élu, Kim Jong Il mort ou sur le point de l'être, la Corée semble sur le point de connaître de profonds changements, elle aussi !

Je ne serais pas étonné que l'annonce de mort du dictateur nord coréen intervienne courant janvier ou février, peu avant ou peu après l'investiture de la nouvelle administration américaine.

Les deux corée séparées depuis plus d'un demi siècle, auront alors l'opportunité de se rapprocher voir de se retrouver afin de se batir denouveau un destin commun. La voie vers la réunification, aurra une réelle chance d'avancer. Il ne faut cependant, je le crois, ne pas faire péché d'optimisme inconsidéré. Les réticences et méfiances politiques et idéologiques, des deux côtés de la zone démilitarisée sont des obstacles massifs qu'il faudrat surmonter. La question certaiement la plus crutiale sera cependant sans nul doute, le coût économique d'une réunification. Une Corée du sud plongée actuellement en pleine crise économique et confrontée à la concurrence reboutable de la Chine sur ses marchés historiques (acier, construction navale et automobille, électronique, ...), ne peut a elle seule supporter le coût colosale qu'implique la mise a niveau des infrastructures économique de Pyonyang et de la réduction rapide des inégalités de développement entre les coréens du nord et du sud. Cependant ce même obstacle peut aussi être une incroyable opportunité. Les investissements massifs a réaliser au nord tant dans les domaines de l'agriculture, de l'industrie, mais aussi de l'éducation et de la santé, peuvent être le moteur, d'une nouvelle donne économique a même de sortir Séoul de l'ornière de la crise et faire d'une Corée réunie un leader économique majeur de l'Asie Pacifique. En ce sens, l'engagement historique des Etats unis d'amérique aux côtés du Sud sera certainement déterminant, les USA saisireont, malgrès leurs énormes difficultés et économiques, l'opportunité d'accroitre leur intérêts dans la région et relancer leur propre économie.

L'implication financière de l'amérique seule, n'y suffirat pas. La Chine, mais aussi l'Europe et la Russie, devront également mettre la main à la poche. L'Europe parce qu'elle a déja eue à vivre une telle situation avec la chute du mur de Berlin en 1989, sait qu'elle efforts collossaux doivent être fait, mais elle connait également les avancées pour la paix, les bénéfices pour le développement économique et sociale que représente un tel enjeux. L'Europe parce qu'elle est capable de dire aux peuples de s'affirmer selon leurs propres traditions et volontés devra aider autant que possible les coréens a créer leur propre modèle social en sachant se distinguer des deux super puissances, que sont la Chine et les Etat unis, qui vont mourrir de solide appétits pour le pays du matin calme.

Le mur doit tomber ! Les coréens bien que soutenu par d'autre nations, devrons prendre en main leur destin.

OUI, leur coréens le peuvent !

Joffrey CHOUELA

12:21 Écrit par joffrey dans LIBRE EXPRESSION | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.